La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

A-t-on le droit d’insulter les commentateurs d’un blog ?

Par      • 12 sept, 2011 • Catégorie(s): Blog  Blog    

Internet est un espace public. Et, dans ce cadre, vouloir réduire un blog à un espace réservé à des gens qu’on aime ou à des copains, reste une vue de l’esprit, dans la mesure où l’accès y est public.

Monsieur ConnardJ’ai fait à plusieurs reprises l’objet de l’ire et des insultes d’un blogueur, sans que j’en comprenne la raison. Si elle n’est pas précédée de provocations, l’injure publique peut être passible, selon la gravité, d’une peine de prison ou d’une amende allant jusqu’à 12000 euros, selon l’article 33 de la loi de 1881 ! Les injures et diffamations publiques sont prescrites après un délai de 3 mois. Pour les insultes touchant à l’ethnie, à la nationalité ou à la religion, le délai de prescription est de 1 an. Internet n’est pas une zone de non droit !

Le 24 décembre 2010, lorsque ce blogueur me traita publiquement de “connard” de façon totalement gratuite, les choses étaient claires dans mon esprit :

  1. demande du retrait immédiat dudit commentaire injurieux,
  2. constat d’huissier dans le cas où il refuserait d’obtempérer,
  3. plainte pour injure publique et demande de dommages-intérêts.

Je tiens à préciser que jamais personne ne m’avait, dans ma vie, traité un jour de “connard“, que ce soit dans l’espace privé ou dans l’espace public. Depuis, ça s’est tout de même un peu arrangé entre nous. ;+)

Les blogueurs ont la possibilité de modérer les commentaires. Sur Voie Militante ou dans d’autres blogs, ils sont sujet à validation. L’objectif n’est pas de censurer. Il est surtout de nous protéger des dérapages d’un commentaire.

Injure publique

Voilà comment la loi sur la Presse française définit une injure :

Article 29 Al. 2e : « Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure. »

Voie Militante Voie Militante

A-t-on le droit d’insulter les commentateurs d’un blog ?
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Tags : , , , ,

7 Réponses »

  1. joyeux noël si j’ose dire !

  2. Qui a osé ?

  3. Tiens, pour une fois, c’est pas moi non plus !

    Enfin, j’crois…

  4. @Nicolas ;+) Ce blogueur me semble d’ailleurs plutôt sympa, finalement.
    Et sincèrement heureux de te voir commenter à nouveau sur ce blog !

    @Didier
    Vous êtes bien trop élégant et bien trop tolérant, sauf lorsque vous qualifiez une femme de pétasse nuisible ! Vous en connaissiez, hélas, toute la signification. Je me suis permis ce jour-là de vous en rappeler, très inutilement, tout le sens.

    @Fred
    M’étonne pas !

  5. Le fait de modérer les commentaires n’est-il pas suffisant ? Est-il vraiment utile de passer par un huissier ? Surtout lorsqu’on s’aperçoit à posteriori que la dite personne est “plutôt sympa”…

  6. @Pierre Oui, en substance, c’est ce que je dis ! Ceci étant, je n’ai plus l’âge de ne me faire insulter ou diffamer.

  7. Pour répondre à “@Pierre Oui, en substance, c’est ce que je dis ! Ceci étant, je n’ai plus l’âge de ne me faire insulter ou diffamer. ”

    Votre affirmation est intéressante, ma réflexion (qui est un simple débat est la suivante) :

    Il n’y a aucun âge qui justifie d’être insulté ou diffamé. Comme je dirais qu’il n’y a pas de raison que le respect soit plus profond parce qu’une personne est âgée, le respect se mérite quel que soit l’âge de l’individu. Les “imbéciles”, les chauffards, les marginaux, mais également les gens honnêtes, les personnes investies, les “bonnes” personnes n’ont pas d’âge.

    L’âge peut empirer certains traits de caractère mais il n’est pas le seul moteur de ce comportement permanent ou passager.

    Répondre donc à la question : A-t-on le droit d’insulter les commentateurs d’un blog ? Pourrait donc être généralisée à A-t-on le droit d’insulter une personne en public (commentateur ou auteur d’un blog peut importe) ?

    Personnellement ma réponse est teintée d’un oui et d’un non.

    * Oui si la discussion est libre et où l’insulte est dans la continuité logique d’un dialogue/débat (après bien sûr il y a toujours discussion/excuse/justification), d’autre part, une insulte n’est pas forcément un gros mot, l’insulte peut paraitre déguisée donc sujette à controverse si exposée à un huissier, par exemple “je trouve votre blog mal agencé, celui-ci reflète les troubles psychologiques d’un auteur qui a besoin de se faire reconnaitre en vain”, ici on trouve bien sur une insulte, un dénigrement flagrant, j’ai exagéré les propos mais il sera très difficile de porter une action en justice dans ce cas précis, et pourtant le propos est bien plus insultant qu’un simple “connard”.

    * Non si rien ne le justifie et là je vais dans votre sens, rien n’est gratuit ;)

    Voici ma réflexion plutôt philosophique sur un sujet qui touche beaucoup de personnes dans des forums, dans des blogs ou autres réseaux sociaux. Internet est effectivement une zone où le droit s’applique également.

    Cordialement.

Laisser une Réponse

*